rechercher dans la fiche :

Alternatives aux emballages plastiques Fiche vérifiée le 22/09/2022

« Réalisé par le CTIFL. Tous droits réservés CTIFL sur les photos et éléments graphiques, sous réserve des indications de sources tiers ».

Le législateur bannit les plastiques des étals de F&L,

les professionnels de la filière proposent

(et cherchent encore !) des solutions.

Description générale

Avec l’article 77 de la loi AGEC (Loi Anti-Gaspillage pour une Economie Circulaire), des interdictions progressives s’appliquent depuis le 1er janvier 2022 sur les Unités de Vente Consommateur (UVC) en plastique des F&L exposés à la vente (pour les UVC ≤ 1,5 kg uniquement). Ces interdictions visent les emballages de type UVC et non les emballages de groupage (colis / caisse / plateau).

Par ailleurs, la loi AGEC interdit l’apposition d’étiquettes directement sur l’épiderme qui ne seraient pas compostables en compostage domestique et constituées en tout ou partie de matières biosourcées (article 80)

Pour les professionnels de l’emballage, des solutions alternatives au plastique existent dans certains cas, avec des propriétés différentes et des coûts souvent plus élevés. Dans d’autres cas, elles sont encore à découvrir et à développer.